Sur quoi repose le biofeedback ? Principes, fondements…

On part du principe que les réactions physiologiques peuvent être contrôlées volontairement par un entraînement approprié ou que l’on peut percevoir des événements qui sont autonomes, involontaires et acquérir la capacité de les contrôler. Durant une séance de biofeedback, le sujet reçoit des informations en temps réel sur son état et ses réactions psychophysiologiques, il en prend conscience et apprend à les interpréter. Puis, par des exercices il va pouvoir modifier ses réactions psychophysiologiques jusqu’à atteindre l’objectif fixé au départ.

 BIOFEEDBACK

• En 1, un ou des capteurs (électrode, sonde…) sont chargés de récupérer des signaux sur votre corps.

• En 2, les signaux sont traités (encodés) par l’appareil de biofeedback.

• En 3, les signaux sont analysés par un ordinateur afin d’obtenir de multiples informations ainsi que des représentations plus complexes (animations multimédias par exemple).

• En 4, vous recevez ces différentes informations visuelles et/ou auditives et en prenez conscience.

• En 5, à l’aide d’exercices mentaux et/ou musculaires et/ou respiratoires (indiqués par le praticien), vous agissez sur votre corps.

• En 1, le capteur récupère à nouveau les réponses de votre corps aux différents exercices…

• En 2, ces signaux sont convertis et amplifiés…

• En 3, ils sont envoyés vers l’ordinateur et analysés…

• En 4, vous recevez ces nouvelles informations en provenance de votre corps et prenez conscience des modifications obtenues.

• En 5, à l’aide des exercices vous pouvez agir à nouveau…

Ce processus sera répété durant toute la séance.

Une discipline scientifique

Le processus de biofeedback fait intervenir des mesures au moyen d’un appareil couplé à un logiciel. Ce processus permet d’obtenir des réponses identiques dans des situations semblables. Il n’y a donc rien de subjectif dans tout cela. De plus, appareils, logiciels et accessoires (électrodes, capteurs) sont équivalents à ceux utilisés pour les explorations fonctionnelles en médecine, les appareils étant tout de même généralement moins sophistiqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>